World Cooperative Monitor

World Cooperative Monitor 2023 : le chiffre d’affaires des plus grands groupes coopératifs et mutualistes pèse quasi deux fois celui des géants de la Tech

29 janvier 2024

L’édition 2023 du rapport de l’Observatoire mondial des coopératives, World Cooperative Monitor, publié le 25 janvier 2024 par l’Alliance coopérative internationale et l’Institut européen de recherche sur les entreprises coopératives et sociales (Euricse) révèle que les 300 plus grandes coopératives et mutuelles du monde ont déclaré un chiffre d'affaires total de plus de deux milles milliards de dollars (2 409 milliards), sur la base des données financières de 2021.

Le chiffre d’affaires des 300 plus grandes coopératives et mutuelles mondiales équivaut au PIB du 8ème pays au niveau mondial et quasi deux fois le chiffre d’affaires des géants de la Tech (Alphabet, Apple, Microsoft et Amazon).

Une répartition géographique sur trois continents

Au niveau mondial, la première place du podium est dominée par le Groupe Crédit Agricole
(France) et le Groupe BPCE dans le secteur financier, suivis en deuxième position par le groupe allemand REWE dans le secteur du commerce de détail, ACDELEC Leclerc est en 5ème position.

La répartition géographique des 300 premières entreprises par chiffre d'affaires et des 300 premières entreprises par chiffre d'affaires supérieur au PIB par habitant est similaire à celle des années précédentes, en majorité dans les pays les plus industrialisés situés en Amérique, en Europe et en Asie. L’Europe est largement devant les autres continents, avec 166 entreprises au sein du classement.

Les entreprises du Top 300 opèrent dans divers secteurs économiques, l'agriculture (105 entreprises) et l'assurance (96 entreprises, sur la base du chiffre d'affaires) étant en tête de liste.
Sur la plus haute marche des classements sectoriels, on retrouve des coopératives de Corée, d’Espagne, d’Allemagne, de France et du Brésil. Les secteurs les plus importants en termes de chiffre d'affaires sont les suivants :

  • Agriculture et industries alimentaires : Nonghyup (National Agricultural Cooperative
  • Federation – NACF) (République de Corée)
  • Industrie et services publics : Corporación Mondragón (Espagne)
  • Commerce de gros et de détail : REWE Group (Allemagne)
  • Assurance : Groupe Talanx (Allemagne)
  • Services financiers : Groupe Crédit Agricole (France)
  • Éducation, santé et travail social : Sistema Unimed (Brésil)
  • Autres services : DATEV (Allemagne)

Les coopératives françaises dans les trois secteurs majeurs

La France est en tête du classement en Europe (166 entreprises au total), avec 40 entreprises, dont 28 coopératives et 12 mutuelles. Trois coopératives sont sorties du Top 300 et trois mutuelles sont entrées.
Les coopératives françaises sont réparties dans les trois grands secteurs :

  • Finances : Groupe Crédit Agricole (1er), Groupe BPCE (3ème), Groupe Crédit Mutuel (9ème)
  • Commerce de détail : ACDELEC – Leclerc (5ème), Système U (18ème), Astera (82ème), Intersport (153ème), Gedex (170ème), Giphar Groupe (187ème), Bigmat (289ème)
  • Agriculture, Agro-alimentaire : Agrial (73ème), Tereos (96ème), Terena (98ème), In Vivo (103ème), Sodiaal Union (106 ème), Actura (112 ème), Eureden (ex-Triskalia, 140 ème), Cooperl Arc Atlantique (169ème), Groupe Even (182 ème), Limagrain (195 ème), Les Maîters Laitiers (198 ème), Cristal Union (214ème), Euralis Groupe (242ème), Advitam (Unéal, 248 ème), Lur Berri (258ème), Maïsadour (267ème), Scael (282ème), Natup (291ème)

Notons que le Groupe Up, Scop française spécialiste des titres de service, est classé 8ème dans la catégorie « Autres services ».

Identité coopérative et avantages pour les membres

Ce 12ème rapport analyse également la manière dont les grandes coopératives et mutuelles véhiculent leur identité et informent le public des avantages qu'elles procurent à leurs membres. Plus de 80 % des coopératives et des mutuelles analysées déclarent explicitement leur identité en tant que coopérative ou mutuelle d'assurance, en précisant souvent les secteurs et les formes d'organisation. Plus de la moitié des entités examinées déclarent explicitement les valeurs et les principes du coopérativisme et du mutualisme sur leur site Internet. Dans l'enquête de 2022 sur l'identité coopérative, menée par l'Alliance coopérative internationale (ACI), les personnes interrogées ont souligné l'importance de se concentrer sur leurs membres et de promouvoir l'équité, l'égalité et la justice économiques (ACI, 2023). Toutefois, des inquiétudes ont été exprimées quant au fait que les grandes coopératives et les mutuelles risquent de perdre de vue les intérêts de leurs membres, lorsqu'elles donnent la priorité à leurs objectifs commerciaux.

Le webinaire de lancement du World Cooperative Monitor organisé le 25 janvier dernier en collaboration avec le groupe de réflexion sur l'entrepreneuriat coopératif international (ICETT) de l'ACI est bientôt disponible en replay.

« Le mouvement coopératif n'est pas seulement une affaire de chiffres et de classements ; il s'agit de personnes qui s'unissent pour construire un avenir meilleur. Les classements du Top 300 et les analyses sectorielles présentées dans ce rapport mettent en évidence la diversité et l'ampleur de l'impact des coopératives. De l'agriculture à la finance, des soins de santé à l'énergie, les coopératives transforment les industries, font passer les personnes avant les profits et créent des modèles durables au bénéfice de tous. Dans un monde confronté à de nombreux défis, à des incertitudes économiques et aux inégalités sociales, le modèle coopératif apparaît comme une lueur d'espoir, démontrant sa capacité unique à favoriser une croissance inclusive, une prospérité partagée et la résilience des communautés. », Jeroen Douglas, directeur général de l’ACI

Gianluca Salvatori, secrétaire général d'Euricse, a souligné quant à lui l'importance de mesurer la taille et l'impact de l'économie coopérative compte tenu notamment de la visibilité accrue de l'économie sociale au cours des dernières années.

LIRE LE COMMUNIQUÉ [lien]

RÉSUMÉ WORLD COOPERATIVE MONITOR [lien]

RAPPORT COMPLET [lien]