Les Scop

Plaidoyer des Scop et des Scic pour les élections européennes 2024

25 mars 2024

La Confédération générale des Scop et des Scic publie son plaidoyer européen : « des valeurs partagées à l’échelle européenne ». En préambule, elle revient sur l’accélération de la reconnaissance internationale et au niveau européen de l’économie sociale et solidaire, preuve d’un intérêt croissant.

« En juin 2022, l’OCDE adoptait une recommandation pour la diffusion de l’ESS au sein de l’Union européenne. La même année, la Conférence internationale sur le Travail (CIT) adoptait une résolution pour reconnaître le rôle de l’ESS. Le 18 avril 2023, l’ONU adoptait une résolution historique pour reconnaître la contribution de l’ESS à la réalisation des objectifs de développement durable, et inciter les pays membres à soutenir cette économie.
https://documents.un.org/doc/undoc/ltd/n23/086/73/pdf/n2308673.pdf?token=vlnCNjl84SrEOubyB8&fe=true
Cette reconnaissance symbolique s’est assortie d’avancées concrètes. La Commission européenne a adopté un plan d’action pour l’économie sociale, qui appelle à renforcer sa reconnaissance et à en favoriser le développement. En octobre 2023, les ministres du Conseil de l’UE sont parvenus à un accord politique sur une recommandation portant sur des conditions-cadres de l’économie sociale.

Au niveau européen, les voyants sont au vert. L’Union européenne met à disposition des outils financiers cruciaux pour nos coopératives : les Fonds structurels, notamment le FEDER et le FSE+, et le Fonds européen d’investissement à destination des entreprises. Grâce à ces aides, le Mouvement des Sociétés coopératives a pu faire émerger des incubateurs, des accélérateurs d’entreprises et a pu renforcer son accompagnement aux transmissions-reprises d’entreprises en coopératives.

À présent, l’économie sociale et solidaire est à la croisée des chemins : elle peut tenir un simple rôle d’amortisseur de crise, ou incarner véritablement la norme de l’économie de demain.

Les sociétés coopératives, une solution aux défis de demain

Nous sommes convaincus que l’ampleur des défis à relever exige de s’inspirer des principes qui guident nos entreprises : gouvernance partagée, juste rémunération du travail, égalité femmes-hommes, épanouissement des salarié.e.s… autant de valeurs qui rejoignent le socle européen des droits sociaux. Les coopératives sont des modèles en matière de pérennité économique et de qualité de vie au travail. Elles sont la pointe avancée de l’innovation sociale et technologique en Europe, et permettent de lutter concrètement contre la délocalisation des savoir-faire et des emplois.

Les Scop et les Scic appellent à :

  • promouvoir/approfondir la connaissance du modèle coopératif au sein des institutions européennes,
  • concevoir des outils adaptés aux spécificités de l’ESS,
  • poursuivre l’effort de fléchage des fonds européens vers les projets en coopérative,
  • consolider les fonds propres des coopératives pour garantir leur pérennité,
  • encourager les dispositifs visant à faciliter la transmission d’entreprise en coopérative et la reprise.

Le Mouvement des Scop et des Scic définit 3 axes en cohérence avec les enjeux européens :

  1. Maintenir les savoir-faire collectifs grâce à la transmission d’entreprises
  2. Prendre le virage de la transition écologique
  3. Dynamiser les territoires et favoriser l’innovation sociale

 

TÉLÉCHARGER LE PLAIDOYER DANS SON INTÉGRALITÉ [pdf]