[ÉTUDE] La France, super puissance coopérative selon une étude des tops 100 français, européen et mondial

Chiffres

  

Coop FR publie une étude comparative des tops 100 français, européen et mondial qui positionne la France en tant que super puissance coopérative et 1er pays coopératif en Europe.

L’étude comparative des tops 100 français, européen et mondial des entreprises coopératives (chiffres 2019) élaborée par Olivier Frey, économiste spécialiste des coopératives, pour Coop FR, a pour objectif de positionner le mouvement coopératif français au niveau mondial et européen.

Elle démontre que la France est non seulement un des berceaux historiques de la coopération mais est également une super puissance de l’économie coopérative au niveau mondial. Les coopératives françaises sont leaders en termes de chiffre d’affaires et représentent 25% du chiffre d’affaires global du top 100 mondial, avec 344,75 milliards de dollars devant les allemandes, les japonaises et les américaines. Trois principaux secteurs dominent au niveau mondial : l’agriculture et l’agroalimentaire, le commerce et la banque.
La France est également la deuxième nation en termes d’emploi.

ca2019-coop-monde

Source : Olivier Frey, d'après le World Cooperative Monitor, 2021

Afin de répondre à notre objectif de positionner le mouvement coopératif français au niveau mondial et européen, nous avons choisi d’étudier 6 classements des 100 premières coopératives : Monde, Europe, France, Etats-Unis, Royaume-Uni et Espagne.

Principaux enseignements

Les entreprises coopératives françaises sont leaders en Europe et dans le monde

Les entreprises coopératives françaises représentent 25% du chiffre d’affaires global du top 100 mondial, avec 344,75 milliards de dollars, devant l’Allemagne (15,9%), le Japon (11%) et les Etats-Unis (10,1%). La France pèse encore plus lourd en termes de chiffre d’affaires au niveau européen, avec 36,6% du top 100. En 2019, parmi les 100 plus importantes entreprises coopératives en Europe, 23 étaient françaises, 14 étaient allemandes et 12 hollandaises.  

L’emploi coopératif est nettement concentré en Europe

Les 100 plus importantes entreprises coopératives du monde emploient quasiment 3 millions de personnes (2 987 372 salariés), dont un peu plus de 2,5 millions de personnes en Europe. Les coopératives européennes représentent 80% des emplois salariés du top 100 mondial. Avec 613 351 salariés employés par 13 entreprises coopératives, la France est la deuxième nation du top 100 mondial en matière d’emploi, derrière l’Allemagne (857 964 salariés) et devant la Suisse (223 522 salariés). Cela s’explique par l’importance des coopératives de commerçants détaillants dans ces trois pays (Edeka et REWE en Allemagne, E.Leclerc et Système U en France, Migros et Coop en Suisse) et dans une moindre mesure par la présence de plusieurs grandes coopératives bancaires (Crédit Agricole, BPCE et Crédit Mutuel pour la France).

Trois secteurs d’activités phares au niveau mondial

Les secteurs d’activités les plus représentés parmi les 100 plus importantes entreprises coopératives du monde sont l’agriculture et l’agroalimentaire, le commerce et la banque. En France, si les coopératives de commerce pèsent le plus en termes de chiffre d’affaires, les coopératives agricoles et agroalimentaires et les coopératives bancaires ont également un poids non négligeable. L’étude des tops 100 des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l’Espagne montrent des particularités dans les secteurs du logement, de l’énergie et dans l’industrie.

Prospective

Au-delà du positionnement fort de la France au sein de l’économie coopérative mondiale, cette étude nous permet d’enrichir la réflexion prospective : sur les secteurs d’avenir, sur l’impact de l’emploi coopératif et le périmètre statistique, notamment.

Verra-t-on émerger dans les tops 100 d’autres secteurs que l’agro-alimentaire, le commerce et la banque ?  Les plateformes numériques ? La santé ? L’alimentation saine ? A partir d’exemples en Europe et dans le monde, nous pouvons nous interroger sur les secteurs d’avenir. Aux Etats-Unis, les coopératives détiennent 42% des lignes de distribution électrique. L’Espagne compte 11 coopératives de santé dans son top 100 des plus grandes coopératives espagnoles. Deux coopératives de commerçants engagées dans la Bio, les réseaux Biocoop et Biomonde, sont entrées dans le top 100 français ces dernières années.

L’étude nous interroge également sur le périmètre idéal pour mesurer l’impact de l’emploi coopératif. Le « périmètre social » des coopératives (emplois indirects compris) permet en effet de rendre compte de manière plus élargie de leur impact économique et social dans les territoires.

comparatifs tops 100 coop
SOMMAIRE
  • Introduction
  • Méthodologie
  • Principaux enseignements
  • Prospective
  1. Répartition des coopératives par activité
  2. Répartition des coopératives par activité et par chiffre d’affaires
  3. Répartition des emplois des coopératives par activité
  4. Place des coopératives européennes au sein du top 100 Monde
  5. Place des coopératives françaises au sein du top 100 Monde
  6. Place des coopératives françaises au sein du top 100 européen

ÉTUDE COMPARATIVE des tops 100 français, européen et mondial, janvier 2022 [pdf]

GRAPHIQUES INTERACTIFS sur les entreprises qui composent les blocs des 6 tops 100 étudiés [lien]

Ressources complémentaires

TOP 100 DES ENTREPRISES COOPÉRATIVES FRANÇAISES, ÉDITION 2022 [lien]

WORLD COOPERATIVE MONITOR, 2021 [lien]