Les Français ont une bonne image des coopératives*


   

Choisir de créer, d’adhérer ou de travailler dans une entreprise coopérative, c’est faire le choix d’un autre modèle d’entreprise qui pratique la gouvernance démocratique.


*sondage Ifop commandé par Coop FR, avril 2016 


En coopérative, on peut :

- Transmettre un patrimoine collectif


DEVENIR MEMBRE D'UNE COOPÉRATIVE



La démarche d’adhésion à une coopérative est différente selon le type de coopérative que vous cherchez à rejoindre et le projet que vous portez. Les coopératives sont fondées sur le principe de libre d’adhésion et de libre sortie, sans discrimination. Ceci explique le caractère variable du capital dans les coopératives, dans la limite des seuils imposés par la loi. 

 

C’est en acquérant des parts sociales qu’on devient membre (coopérateur/adhérent/sociétaire). La part sociale est, pour une société coopérative, ce qu’est « l’action » à la société de capitaux, néanmoins sa valeur est fixe et ne peut s’échanger en bourse. Le capital des coopératives est constitué de parts sociales qui sont remboursables à leur valeur nominale lors du départ d’un membre. C’est pourquoi les coopératives ont un capital variable. Comme les actions, les parts sociales peuvent donner droit au versement de dividendes. Certaines banques coopératives, en plus de leur capital constitué de parts sociales, émettent des titres participatifs, appelés « parts sociales B » qui ne donnent pas le droit de vote mais sont éligibles aux dividendes.

 

Etre membre d'une coopérative, permet de :

- Mutualiser des services, des achats
- Vendre sa production au prix juste
- Garder son indépendance
- Entreprendre en collectif
- Etre à la fois entrepreneur et salarié
- Contribuer à la vie locale et aux actions de solidarité
- Se loger loin des spéculations immobilières
- Etre un consom’acteur



 CRÉER UNE COOPÉRATIVE


Vous avez un projet collectif et vous souhaiter mettre en cohérence le choix du statut juridique de votre entreprise avec vos valeurs de solidarité et de démocratie économique. Créez une coopérative.

Un projet d’entreprise coopérative est par nature un projet collectif. Des engagements réciproques et durables se nouent entre la coopérative et ses membres.


Lois coopératives

>>Voir la rubrique Législation coopérative


Cadre juridique

  • coopératives agricoles : statut sui generis
  • autres :
    • SARL : 2 à 100 membres - pas de capital minimum sauf pour les coopératives artisanales, maritimes, d'entreprises de transport routier ou fluvial : 2 X 15 €
    • SA : 2 membres au moins (depuis la loi Macron sauf dispositions particulières - par exemple pour les Scop qui restent à 7 membres minimum) - capital minimum : 1/2 du capital des SA de droit commun ;
    • SAS : 2 membres au moins - pas de capital minimum
    • pour les Scic : 3 associés minimum que ce soit en SARL, SA ou SAS

 

Quel statut coopératif ?

Vous partagez un projet d’activités économiques avec d’autres personnes qui ont les mêmes besoins que vous. L’entreprise coopérative est la structure adaptée. Elle peut revêtir la forme commerciale ou civile, selon l’activité.

Selon que vous vous associerez avec d’autres personnes, en tant que salariés, consommateurs, commerçants, agriculteurs, etc., vous créerez une coopérative de type différent. Il s’agit de donner un cadre juridique à votre projet de création d’entreprise. 

 

>>Consultez la fiche qui correspond à votre projet de création d’entreprise coopérative : Typologie des coopératives

Et contactez le réseau d'accompagnement à la création en coopérative. Voir leurs coordonnées dans la rubrique Nos membres
 

TRAVAILLER DANS UNE COOPÉRATIVE



Présentes dans tous les secteurs d’activité – agricole, banque, commerce, distribution, services à la personnes ou aux entreprises, etc.-, les entreprises coopératives emploient en France plus d’un million de salariés.


Dans de nombreuses régions et départements, elles sont parmi les principaux employeurs privés. Ancrées localement, 81% des 100 premières entreprises coopératives ont leur siège social implanté en région, quand 90% des 100 premières entreprises "classiques" se trouvent en Ile-de-France.

Vous souhaitez travailler dans une structure qui allie à la fois performance économique et valeurs humaines ?

En choisissant de travailler dans une coopérative :

Donnez du sens à votre emploi et à votre métier
Pratiquez votre métier dans des secteurs traditionnels et innovants
Participez au renouvellement des générations
Faites le choix d’emplois stables
Devenez un salarié associé, le cas des Scop

 

CONSOMMER COOPÉRATIF




Selon une étude réalisée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC), 38% des consommateurs français tiennent compte des engagements de « citoyenneté » des entreprises.

Selon le sondage Ifop commandé par Coop FR en avril 2016, les Français, quels que soient leur niveau d’éducation et leur profession, lorsqu’ils en ont la possibilité seraient prêts à privilégier les entreprises coopératives dans leurs actes quotidiens.

Banque, titres restaurants, produits alimentaires, hôtels, fournitures de bureau, jouets, loisirs, voyages… Les coopératives vous accompagnent au quotidien, sur tout le territoire. Certaines ont une dimension européenne et internationale.

Plusieurs d’entre elles sont propriétaires de marques reconnues, gage de qualité et de pérennité.

Retrouvez ces entreprises sur la page Annuaire coopératif.

 

En choisissant de « consommer coopératif » :

 

Pour en savoir plus

Typologie des coopératives
Etre membre d'une coopérative
Travailler dans une coopérative
Créer une coopérative
Consommer coopératif
Annuaire coopératif
Nos membres