A l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le réseau des Chambres régionales de l’ESS réaffirme son engagement en matière d’égalité femmes-hommes et lance une campagne de valorisation des actions des structures de l’ESS, notamment à travers le mot-dièse #égalitéESS.

Sensibiliser les acteurs de l'ESS

L’ESS n’est pas épargnée par les inégalités observées sur l’ensemble du marché du travail. Le diagnostic réalisé par l’observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS porté par le réseau des CRESS a permis de démontrer que, malgré une économie particulièrement féminisée, 68% des salarié.e.s sont des femmes, plusieurs enjeux demeurent.
•    Un emploi des femmes dans l’ESS fortement polarisé sur des métiers peu rémunérés et aux conditions d’emplois plus précaires : 12 % des salariées de l’ESS sont aides à domicile
•    Un temps partiel supérieur à la moyenne : 41 % des femmes à temps partiel contre 30 % au niveau national
•    Un plafond de verre renforcé : une femme a moins de chance d’être cadre dans l’ESS que dans le reste de l’économie
•    Une sous-représentation des femmes dans les instances de gouvernance et un sexisme qui impacte l’accès et le maintien des femmes au pouvoir

Suivez la campagne #égalitéESS

Pour répondre à ces constats, les chambres régionales de l’ESS se mobilisent dans le cadre du 8 mars afin de sensibiliser l’ensemble des acteurs et actrices de l’ESS à l’urgence d’agir et promouvoir des pratiques inspirantes des structures de l’ESS sur ce sujet.

Pour en savoir plus