Le CESE a adopté l’avis « Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales » le 26 février 2020, rapporté par Marie Trellu-Kane (Groupe des associations) et Olivier Mugnier (Groupe de la coopération).

Saisi par le Gouvernement d’un projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales, le CESE constate les avancées d’un texte prenant des engagements budgétaires nouveaux et confortant une politique d’évaluation et de redevabilité nécessaire.

Le Groupe des associations et de la coopération du CESE co-rapporteurs de l'avis sur le développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales


Pour une implication forte de la société civile

Les 19 préconisations du CESE visent à clarifier l’ambition stratégique, la transparence et le pilotage de cette politique essentielle, en proposant notamment une implication plus forte de la société civile.

L’avis « Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales » en 3 minutes

« Les acteurs de l'économie sociale et solidaire ont un rôle plein à jouer dans la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités. A la fois, les acteurs, coopératives, ONGs françaises mènent des actions dans les pays, de même que la société civile locale, tous contribuent à cet enjeu de développement durable, social, économique et environnemental. Plusieurs de nos préconisations insistent sur la place de la société civile dans le pilotage, la mise en oeuvre et l'évaluation de cette politique. »

Télécharger l’avis

Pour en savoir plus