Un rapport de la Fondation Jean Jaurès préconise le statut d’entrepreneur salarié associé au sein d’une coopérative d’activité et d’emploi pour les chauffeurs d’Uber. De quoi nourrir la mission annoncée par Matignon le 14 janvier dernier sur les plateformes.

Les travailleurs de plateformes Uber, Deliveroo, Frichti... tous en coopérative?

Cette mission sera menée par Jean-Yves Frouin, ancien président de la chambre sociale de la Cour de cassation, appuyé par un groupe d'experts. Les conclusions de ce travail s’intégreront dans une ordonnance prévue par la loi d'orientation des mobilités (LOM), adoptée fin 2019.

Le rapport "Pour travailler à l'âge du numérique, défendons la coopérative!" de Jérôme Giusti et Thomas Thévenoud pour la Fondation Jean Jaurès est téléchargeable sur le site du think tank.

Pour en savoir plus


"La piste de la coopérative comme statut idéal des chauffeurs Uber...", Le Figaro, 16 janvier 2020


"Et si les travailleurs des plateformes s'organisaient en coopératives ?", Libération, 15 janvier 2020