L’Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS du CNCRESS publie une nouvelle étude sur la place des femmes dans les instances de gouvernance de l’ESS. Alors qu’elles représentent 69% des salariés de l’ESS, les femmes ne représentent que 45% des membres des conseil d’administration et des bureaux des structures de l’ESS.

Les femmes, sous-représentées

S’appuyant sur une enquête en ligne à laquelle près de 1500 structures de l’ESS, administrateurs et administratrices ont répondu, cette étude montre que les femmes restent sous-représentées dans les conseils d’administration et bureaux des structures de l’ESS. Selon l’enquête, alors que les femmes représentent 69 % des salarié.e.s de l’ESS, elles ne représentent que 45 % des membres des CA et bureaux de l’ESS et 37 % des postes de Présidence. Cette sous-représentation est renforcée dans les grandes structures et les têtes de réseau.

Une forte ségrégation des postes

S'ajoute à cela une forte ségrégation des postes. Les femmes représentent 54 % des Secrétaires mais seulement 37 % des Président.e.s ainsi que des violences sexistes et sexuelles qui impactent l'accès et le maintien des femmes au pouvoir. 1 administratrice sur 3 a déjà été la cible de propos ou comportements sexistes.

L'étude du CNCRESS sur l'égalité femmes-hommes dans les instances de gouvernance de l'ESS

Quand elles sont dans les gouvernances, elles ont des profils plus diversifiés et permettent aux structures de renouveler leurs instances et de les rendre plus représentatives de la population.
Consultez l’étude