La Chaire Lyon 3 Coopération, avec le soutien du réseau des Banques Populaires vient de publier les résultats de son baromètre d’image : DIFFCOOP. L’objectif est de voir si, du point de vue de ses clients, le modèle coopératif est différenciant.

2318 individus (panel Toluna) ont été interrogés en mai 2019. Ils ont Ils ont été invités à exprimer leur ressenti sur huit critères (satisfaction client, influence des clients sur les pratiques de l’entreprise, valeurs de solidarité de l’entreprise, orientations résultant d’une décision démocratique, contribution au développement territorial, qualité des services, tarifs, engagement sur le long terme).



On peut en retirer quatre principaux enseignements :
•    Les banques coopératives sont mieux évaluées que les autres banques sur les dimensions de Pouvoir du client, Démocratie, Solidarité, Orientation long terme et Territoire
•    Les banques coopératives sont mieux évaluées que les autres banques — à l’exception des banques en ligne — sur la dimension Culture satisfaction
•    Les banques coopératives ne se distinguent pas des autres banques sur la dimension Qualité de services
•    Les banques en ligne sont mieux évaluées que les autres banques (coopératives ou non) sur la dimension Tarifs
Quand on affine ces résultats, on remarque que les principes RSE sont au cœur de la distinction coopérative : Satisfaction et Services pour Banque Populaire par exemple. Des critères à lier à l’objet social des coopératives : le service aux membres.

Pour en savoir plus
Télécharger l'infographie