L’Avise et le RTES publient une étude statistique sur l’économie sociale et solidaire en milieu rural : chiffres clefs, caractéristiques des établissements de l’ESS, activités, évolution de l’emploi.

En septembre 2018, l’Avise et le RTES ont lancé le projet TRESSONS qui ambitionne – sur trois ans – d’analyser et de renforcer l’impact de l’ESS sur les territoires ruraux, grâce à l’appui du Réseau rural national avec le soutien du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Au programme : études, valorisation d’initiatives, séminaires, formations-action, expérimentations, etc

En juin 2019, ils publient l’étude « L’économie sociale et solidaire dans les territoires ruraux ». Une étude rédigée par l’Observatoire national de l’ESS du CNCRESS à partir d’une analyse statistique de données de l’INSEE.
Au sommaire :
•    L’ESS dans les territoires ruraux : quelques chiffres clefs
•    Les caractéristiques des établissements de l’ESS dans les territoires ruraux
•    Les activités de l’ESS en milieu rural – Etat des lieux des principaux secteurs
•    Evolution de l’emploi dans l’ESS en milieu rural entre 2008 et 2015
•    Les caractéristiques de l’emploi de l’ESS dans les territoires ruraux

L’ESS plus présente dans les territoires ruraux que le reste de l’économie


Le nombre d'emplois ESS n'a cessé d'augmenter depuis la crise de 2008 dans les territoires ruraux

L’étude montre que l’ESS occupe une place plus importante dans l’économie des territoires ruraux que dans celles des zones urbaines et péri-urbaines, et que le nombre d’emplois dans l’ESS a augmenté depuis la crise économique de 2008 (+ 4,9% entre 2008 et 2015) contrairement au reste de l’économie (avec une baisse de 2,6% d’emplois dans le secteur privé hors ESS et une baisse de 8,4% dans l’emploi public).

De façon générale, elle est aussi plus rurale que le reste de l’économie : 7 % des emplois de l’ESS sont ruraux contre 5 % dans le reste de l’économie. Cette forte représentation de l’ESS en milieu rural tient non seulement au rôle que celle-ci a pu jouer historiquement dans le soutien aux activités agricoles grâce au secteur coopératif, mais aussi à celui qu’elle joue encore, dans la réponse à des besoins sociaux et territoriaux : action sociale, activités sportives et de loisirs, aide à domicile, crèches associatives, mutuelles de santé, établissements bancaires et proximité, etc.

Les coopératives historiquement très implantées en milieu rural


Par rapport à l’ensemble de la France, les coopératives sont en surreprésentation parmi les établissements de l’ESS, avec 4 300 coopératives.
Pour exemple, parmi l’ensemble des établissements financiers et d’assurance en zone rurale, 34 % sont des coopératives contre seulement 16 % sur la France entière. Une implantation historique. Au sein même de l’ESS, on trouve 94 % de coopératives dans ce secteur contre 67 % sur les territoires urbains où les mutuelles d’assurance occupent une place beaucoup plus importante. Par leur ancrage territorial et la mobilisation de leur sociétariat, ces coopératives bancaires constituent un outil clé du développement rural. Les caisses locales du crédit agricole composent la grande majorité de ces établissements.

L'ESS a un rôle-clé à jouer dans les territoires ruraux. Elle peut représenter plus de 16% des emplois en milieu rural selon les régions ! Partout en milieu rural, l’ESS joue un rôle majeur dans le développement des services, créant des emplois non délocalisables, tout en faisant valoir un fort ancrage territorial.