Tous les deux ans, Coop FR fait le point sur la contribution des entreprises coopératives à l’activité économique et sociale de notre pays dans son Panorama des entreprises coopératives dont vous découvrez la 6ème édition. Emploi, chiffre d’affaires, sociétariat, tous les indicateurs sont en hausse depuis 10 ans et poursuivent leur croissance. La coopération confirme l’efficience de son système et sa contribution à l’économie et à la cohésion sociale de notre pays. Avec 1,3 million de salariés (5,5% de l’emploi salarié en France) et un chiffre d’affaires en croissance continue depuis 10 ans -320 milliards d’euros (+3% par rapport à 2016), soit quasi trois fois le secteur de l’automobile, le modèle économique est solide et porté par 27,5 million de sociétaires.

Cette nouvelle édition du Panorama des entreprises coopératives donne à connaitre leur diversité, par les secteurs d’activité couverts, la taille des entreprises, leur implantation sur la totalité du territoire français, et le renouvellement des modèles. Les chiffres ne disent pas tout du dynamisme des entreprises coopératives. Elles sont aussi en pointe sur les grands enjeux sociétaux, sur les impacts environnementaux et l’alimentation durable, l’habitat et la revitalisation des territoires, mais aussi sur l’économie dite collaborative et le virage du numérique, etc. La coopérative est un formidable outil de développement pour répondre aux nouveaux modes de vie des citoyens et à une nouvelle économie, plus sensible à l’intérêt général. Les initiatives présentées dans notre dossier sur les réponses des coopératives illustrent la capacité de l’entrepreneuriat collectif à proposer des solutions innovantes.

Le modèle coopératif se distingue par sa gouvernance. Dans le choix et le contrôle de l’administration de l’entreprise, le pouvoir n’est pas exercé à proportion des apports à l’entreprise, il est exercé en appliquant le principe « une personne, une voix ». Par la constitution de réserves impartageables, qui augmentent l’autonomie de l’entreprise et participent à la réalisation de son projet, il s’inscrit dans un modèle de finance patiente et d’économie durable. A l’heure des débats sur la place de l’entreprise dans la société – et des interrogations sur leur contribution à l’intérêt général, la voie coopérative doit nourrir la réflexion en France et en Europe et affirmer l’originalité de son modèle d’entreprise.
De par leur gouvernance démocratique et le partage de la valeur inscrits dans leur statut, les coopératives constituent depuis des décennies l’une des formes les plus abouties d’entreprise à mission collective.


Jean-Louis Bancel

Président de Coop FR