coop fr

Coop FR contribue aux débats sur la réforme de l’entreprise

>>Communiqué du 29 janvier 2018

 

Dans le cadre du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), Coop FR, organisation représentative des entreprises coopératives françaises, contribue aux débats sur la vision de l’entreprise et souhaite être entendue par la mission « Entreprises et intérêt général ». La publication de l’édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives témoigne de son poids économique et de la pertinence de son modèle entrepreneurial collectif.

Par sa capacité à « faire entreprise ensemble », la voie coopérative est originale et doit faire partie du référentiel des entreprises. De par leur gouvernance démocratique et le partage de la valeur inscrits dans leur statut, les coopératives constituent depuis des décennies l’une des formes les plus abouties d’entreprise à mission collective.

Coop FR souhaite que la voie coopérative vienne nourrir la réflexion sur la place et le rôle de l’entreprise dans la société. Ainsi, elle veillera à ce que :

•    l’évolution du droit positif (soit par modification de la définition de la société dans le code civil ou par création de nouvelles catégories d’entreprises) soit justifiée par une incapacité des formes sociales actuelles à réaliser les attentes du législateur ;
•    l’évolution du droit des entreprises ne conduise pas à une discrimination à l’encontre du secteur coopératif, dans le domaine fiscal par exemple, alors que la voie coopérative est apte à satisfaire nombre de besoins et de répondre à bien des attentes ;
•    l’attribution ou la reconnaissance d’attributs spécifiques à certaines catégories d’entreprises se traduise par un renforcement des obligations d’information des associés et du public.

La voie coopérative fait partie du référentiel de droit commun de manières d’entreprendre, toute évolution législative doit viser à affirmer le rôle positif de la diversité en ce domaine.

chiffres clés 2016

La France est un important pays coopératif, tant par la taille que la diversité de son secteur coopératif. En témoigne l’édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives publiée par Coop FR, qui confirme les performances économiques des entreprises coopératives, voire leur position de leaders sur de nombreux marchés.

10 ans de croissance : un modèle économique solide
Avec un chiffre d’affaires cumulé de 320 milliards d’euros (+3% par rapport à 2014), les entreprises coopératives représentent quasiment trois fois le secteur de l’automobile ! Les coopératives sont présentes dans tous les secteurs et sont pour certaines leaders sur leurs marchés. Elles représentent 70% de l’activité banque de détail, 40% de l’agro-alimentaire et 30% du commerce de détail en France.

Avec 1,3 million de salariés, la coopération est un employeur majeur en France, en milieu rural, en zone urbaine, au cœur des centres-villes et en périphérie. La part des salariés travaillant dans les coopératives est de 5,5%, en hausse constante depuis 2008 (5,1% en 2014 et 4,2% en 2008).

81% des 100 premières coopératives1, parmi lesquelles des marques et enseignes connues de tous les Français, ont leur siège social en région ! Les entreprises coopératives sont ancrées localement et non délocalisables.

Un modèle entrepreneurial qui répond aux besoins des citoyens
1 Français sur 3 est membre d’au moins une coopérative ! Ces entreprises comptent 27,5 millions de sociétaires, qui peuvent être entrepreneurs (agriculteurs, artisans, commerçants…), usagers, clients, ou salariés, et associés de leur coopérative. Leur modèle d’entreprise s’appuie sur une gouvernance démocratique et une juste redistribution de la valeur créée.
Dans son édition 2018, le Panorama des entreprises coopératives présente de nombreuses réponses aux besoins des citoyens et aux enjeux de la société actuelle. La coopérative est un outil de développement bien adapté aux enjeux de demain. Mobilisation citoyenne en matière énergétique, innovation dans le numérique et l’économie collaborative, vente en circuits courts, engagements pour une alimentation durable, habitat participatif, création d’un supermarché coopératif et participatif en zone rurale, financement de l’économie locale par les banques coopératives, éducation à la coopération, etc. Toutes ces initiatives confirment la pertinence d’un modèle entrepreneurial collectif.

>> Lire l’intégralité de la position de Coop FR

>> Télécharger le communiqué du 29 janvier 2018

>>Télécharger le Panorama des entreprises coopératives, édition 2018

1 cf. le classement des 100 plus grandes entreprises coopératives, édition 2018

 

Contact presse : Chrystel Giraud-Dumaire - cgiraud[a]entreprises.coop