Navigateur incompatible
Tableau principal de la page

Typologie des coopératives

Les coopératives se regroupent en différentes familles selon une segmentation par type d’associés et par secteur d’activité. Qui est l’associé, membre de la coopérative et détenteur d’au moins une part du capital ? Quelle est l’activité exercée ? On distingue ainsi les coopératives d’utilisateurs ou d’usagers, les banques coopératives, les coopératives d’entreprises, les sociétés coopératives et participatives (ou coopératives de production), et, enfin, la société coopérative européenne.

Les coopératives forment ainsi un paysage coopératif multiple.

 


Qu'est-ce qu'une coopérative ?

Typologie des coopératives

Diversité sectorielle

Les 7 principes coopératifs

Législation


 

paysage coop

 

Lorsqu’on parle de coopératives d’entreprises, les associés sont des entrepreneurs : 

 

Au sein des coopératives d’utilisateurs ou d’usagers, les associés sont les utilisateurs des biens et des services produits : 

Depuis quelques années, des expérimentations de sociétés coopératives d’habitants émergent. Les habitants gèrent et améliorent ensemble les logements qu’ils occupent dans un même immeuble ou sur un même terrain.

Voir la Fédération Habicoop

 

S'agissant des coopératives bancaires ou banques coopératives, les associés sont les clients, déposants ou emprunteurs. 

www.bpce.fr, www.fnbp.fr, www.federation.caisse-epargne.fr

www.credit-cooperatif.coop

www.creditmutuel.com

www.creditagricole.info

 

Les sociétés coopératives et participatives ou coopératives de production sont les seules coopératives dont les membres associés sont les salariés, majoritaires au capital : Scop (Société coopérative et participative)  et coopérative d’activités et d’emploi (qui accompagnent des entrepreneurs individuels). → www.les-scop.coop

 
Les coopératives multisociétariales (associant plusieurs parties prenantes autour d’un même projet, dont a minima les salariés et les bénéficiaires de l’activité) : Scic (Société coopérative d’intérêt collectif)

→  www.les-scic.coop

Enfin, la société coopérative européenne (SCE), dont l’adoption est récente permet de créer une coopérative pour une activité commune sur plusieurs pays de la Communauté vient aujourd’hui compléter le dispositif législatif.

 

Pour en savoir plus

Téléchargez le Panorama sectoriel des entreprises coopératives, édition 2016