Navigateur incompatible
Tableau principal de la page

Lancement du réseau européen des jeunes coopérateurs

L’Assemblée générale de Coopératives Europe a consacré la création d’un réseau européen de jeunes coopérateurs. Le 23 avril, une table ronde a permis de nouer un dialogue bienveillant entre les générations. Alfonso Aliberti, coordonnateur politique du Forum européen de la jeunesse qui animait les débats, a reconnu que les jeunes coopérateurs avaient à la fois la motivation et les outils pour promouvoir le modèle coopératif auprès des jeunes.


Rhiannon Colvin, fondatrice de la coopérative britannique AlGen, a lu la déclaration rédigée la veille lors du pré-événement constitutif du réseau européen des jeunes coopérateurs qui a rassemblé près de 70 participants venus de 10 pays d’Europe. Le réseau européen des jeunes coopérateurs a ainsi adopté un plan d’action concernant la communication, les rencontres, l’inter-coopération, l’Education, le soutien aux réseaux nationaux et les revendications auprès du mouvement coopératif, comme le rajeunissement des organes de coordination et de représentation du mouvement coopératif (30% de moins de 35 ans), la parité, la limitation à deux mandats, la réduction des tarifs pour les jeunes lors des rencontres nationales et internationales.


Sébastien Chaillou, président de Solidarité étudiante et représentant du réseau français des jeunes coopérateurs, s’est fait le porte-parole d’une génération de coopérateurs militants qui souhaitent dépasser le « vernis coopératif », craignant l’effet de mode.
Dirk J. Lehnhoff, président de Cooperatives Europe, et Jean-Louis Bancel, président de Coop FR, ont souscrits aux arguments des jeunes coopérateurs. Selon J.-L. Bancel, « la Coopération c’est la transmission générationnelle ». « Il nous faut utiliser la puissance et l’impétuosité de la jeunesse ! », ajoutant : « Nous avons la capacité dans nos coopératives de faire bouger les choses »


Pauline Green, présidente de l’Alliance coopérative internationale, a exprimé un soutien fort à la démarche du réseau des jeunes coopérateurs, en invitant l’un de ses représentants à participer aux travaux du B20. « Nous avons besoin des jeunes maintenant ! » a-t-elle clamé.


Cooperatives Europe a invité un représentant du réseau européen à participer à son prochain conseil d’administration.

 

Déclaration de sortie de la rencontre du 22/04/2015 :

Nous voulons travailler dans un monde démocratique et partagé, sortir d’une économie base sur l’accaparement et l’accumulation de richesse. Partout à travers le monde notre génération refuse l’accroissement des inégalités, la destruction environnementale et la misère. Notre mouvement, le mouvement coopératif, est un mouvement de transformation sociale. Il peut créer du sens au travail et donner le pouvoir à ceux qui n’en n’ont pas, Il peut servir le collectif le bien-être et la sauvegarde de la planète. Mais pour cela il doit porter en actes les valeurs d’égalités, de démocratie et de développement durable, et surtout il doit faire confiance et mettre les jeunes générations au cœur de son futur.


Le 22 Avril 2015, à Paris, 70 jeunes coopérateurs, venus de 10 pays d’Europe, portant la voix de milliers d’autres, se sont rassemblés pour lancer le Réseau Européen des Jeunes Coopérateurs.


A travers le partage d’idées, de talents et de connaissances, ce réseau veut soutenir le développement d’un espace d’échange et de partage, riche, fort et innovant. Ce 22 avril nous avons commencé à bâtir le futur du mouvement coopératif, aujourd’hui nous vous demandons de nous rejoindre.