Navigateur incompatible
Tableau principal de la page

[Vidéo] Coopérons pour construire un monde meilleur

coopératives pour un monde meilleurCoop FR lance son nouveau film de promotion de la Coopération « Et si… Coopératives pour un monde meilleur » à destination de celles et ceux qui partagent les valeurs de la Coopération, qu’ils soient jeunes, entrepreneurs, salariés ou décideurs…


La tendance coopérative
82% des Français se sentent proches des valeurs coopératives et 91% ont une bonne image des entreprises coopératives, selon un sondage IFOP réalisé en 2016 par Coop FR. 90% des Français sont prêts à consommer plus de produits issus ou commercialisés par les coopératives. Et 75% des Français sont prêts à travailler dans une entreprise coopérative.
Les coopératives sont en phase avec les attentes des Français pour accompagner leurs nouveaux modes de vie, en matière d’alimentation, de logement, d’emploi, de bien-être au travail, d’accès à la santé… Si les avis sont très favorables aux coopératives, leur fonctionnement est encore trop méconnu. Le film « Et si… » a pour objectif de sensibiliser à la coopération toutes celles et ceux qui souhaitent construire un monde meilleur.

« Et si… » s’inscrit dans le cadre de la campagne de l’Alliance coopérative international (ACI) : Cooperatives for a Better World.

 

« Et si… Coopératives pour un monde meilleur » a été réalisé par la Scop La Vidéo Supérette, avec la participation d’entreprises coopératives et de citoyens engagés :


•    La coopérative d’artisans ARBA
•    La Scop Moulin Roty
•    La coopérative viticole Robert & Marcel
•    Le Sillon Bio et le réseau Biocoop
•    Le Crédit Mutuel et les Machines de l’Île
•    La coopérative d’activités et d’emploi L’Ouvre-Boîtes 44
•    La coopérative agricole Les Salines de Guérande
•    Bégawatts, l’éolien citoyen


Pitch

Il est temps de changerEt si… nous travaillions main dans la main ? Et si… nos enfants n’avaient plus à choisir entre une bonne affaire et une bonne action ? Et si… nous transmettions nos entreprises aux générations futures ? Et si… chaque personne était plus importante que le profit ? Et si… votre argent servait le développement local ? Et si… nous utilisions le « Nous » plutôt que le « Je » ? Et si… l’important était le lien social, la population locale, d’agir ensemble ?


Et si… nous arrêtions de dire « Et si… » ?


Il est temps de changer.


Il y a une autre voie pour
vivre
travailler
donner
développer
collaborer
acheter
financer
grandir
coopérer >>>>>>> coopérative

Construisons un monde meilleur pour chacun d’entre nous, pour tous.
Coopérons pour un monde meilleur.

*retrouvez l’intégralité des résultats du sondage sur www.entreprises.coop


Coop FR salue la participation d’entreprises coopératives et de citoyens engagés :


ARBA et le réseau ORCAB

ARBA Construction est une coopérative d’artisans d’Ille-et-Vilaine, spécialisée dans la construction de maisons individuelles. Elle rassemble des artisans de tous corps d’état, installés localement, qui sont regroupés afin de réaliser ensemble les projets sur-mesure. Ils forment ainsi une équipe d’entreprises artisanales solidaires. ARBA est membre du réseau ORCAB qui réunit des coopératives d’achat des artisans du Bâtiment et de la FFACB (Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment ).

ORCAB est membre de la Fédération Française des Coopératives d’Artisans (FFCGA).

www.les-maisons-arba.fr




Moulin Roty

Moulin Roty, marque reconnue dans l'univers de l'enfant, crée depuis 43 ans, des doudous, des jouets, de la douceur et des couleurs pour les tout-petits. Ses fondateurs ont fait le choix du statut de Scop (Société coopérative et participative) qui leur a paru le plus proche de leurs valeurs de solidarité.

Tous les produits sont imaginés, dessinés, pensés à Nort-sur-Erdre avant d'être confectionnés à l'étranger. 1 200 enseignes vendent les produits de la marque. Un tiers des clients de la coopérative est implanté à l’étranger : Australie, Etats-Unis, Italie, Japon… Une cinquantaine de personnes

www.moulinroty.com



Robert & Marcel

Fondée en 1957 par une quarantaine de vignerons pour faire front devant les difficultés économiques, la cave coopérative Robert & Marcel regroupe aujourd’hui près de 300 adhérents. De la vigne au conditionnement la cave s'engage chaque année davantage pour l'environnement à travers toutes les étapes de l'élaboration.

Depuis 2002, la coopérative s’engage avec un cahier des charges commun au vignoble afin de permettre une traçabilité optimale, moins de désherbage chimique, moins de pesticides. Depuis 2008, un partenariat avec le syndicat de Saumur Champigny a pour objectif de préserver les mécanismes de régulation naturels de l’écosystème viticole. Tous ces efforts ont permis à la cave d’obtenir en 2012 la signature AgriConfiance sur l’ensemble de son vignoble et des exploitations. Elle est aujourd’hui l’une des seules caves coopératives françaises à être impliquée dans cette démarche chez 100% des vignerons.

Au-delà des seuls enjeux du développement durable, la coopérative a volontairement entrepris une démarche de Responsabilités Sociale des Entreprises (RSE). Il s'agit pour la cave de s'engager à la fois au prêt des acheteurs et consommateurs, des vignerons adhérents et des salariés.

www.robertetmarcel.com



Le Sillon Bio et le réseau Biocoop

Magasin spécialisé dans la distribution de produits biologiques, Le Sillon Bio priorise les approvisionnements en produits locaux (environ 30 producteurs locaux livrent le magasin), les produits issus du commerce équitable Nord/Sud mais aussi Nord/Nord grâce aux produits de la filière solidaire « Ensemble ».

Depuis sa création en 2010, Le Sillon Bio adhère à Biocoop, réseau d’acteurs indépendants, militants, engagés. Pour affirmer leurs principes fondateurs, les magasins Biocoop ont établi une charte sur laquelle repose l’ensemble de leurs activités. Esprit de coopération et développement d’une agriculture biologique durable, transparence et équité des relations commerciales, qualité des produits et participation des consom’acteurs sont les piliers d’un texte fédérateur pour les acteurs du réseau. Un cahier des charges composé de quatre conventions – distribution, gestion, sociale et écologique – traduit cette charte en engagements pris et appliqués par les magasins.

Le Sillon Bio est une SARL qui emploie 3 à 5 salariés.
Biocoop est membre de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA).

www.biocoop.coop
> https://youtu.be/mxFUQ6jtM7c



Le Crédit Mutuel et les Machines de l’île

Enlacée par les bras de la Loire, l’Île de Nantes est depuis plus de 10 ans un territoire en mutation dans le cadre d’un projet de réhabilitation de grande ampleur.
Partenaire de la vie locale et régionale, le Crédit Mutuel de Loire-Atlantique et du Centre-Ouest a choisi de s’associer dès le départ à l’aventure des Machines de l’île et figure parmi les premiers acteurs contribuant aux projets structurants de l’avenir de la métropole nantaise. Ce projet populaire et artistique participe au renouvellement du cœur urbain de la métropole nantaise.

Acteur majeur de la banque de détail, le groupe Crédit Mutuel comprend le réseau du Crédit Mutuel et ses filiales. Banque coopérative et mutualiste, il n’appartient qu’à ses sociétaires.

www.cmlaco.creditmutuel.fr

Les Machines de l’île sont un espace d’exposition et d’animation situé à Nantes. Créé par François Delarozière et Pierre Orefice, il se trouve sr l’Île de Nantes, dans le parc des Chantiers, à l’emplacement d’anciens chantiers navals désaffectés. Les Machines de l’Île sont situées à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes.

www.lesmachines-nantes.fr



L’Ouvre-Boîtes 44

L’Ouvre-Boîtes 44 est une coopérative d’activités et d’emploi (CAE) très active sur son territoire. Elle fait partie du réseau national Coopérer pour Entreprendre.

En tant que coopérative d’emploi, elle regroupe des entrepreneurs-associés qui sont des professionnels installés sur leur champ de compétences et qui mutualisent et partagent des moyens et des outils au profit de leur développement. Ils sont salariés de la Coopérative.

En tant que coopérative d’activités, elle est une entreprise d’accompagnement à la création d’activités sur le territoire. Elle permet à des candidats entrepreneurs de lancer, tester, développer une activité économique tout en ayant le soutien de professionnels, au sein d’un réseau d’entrepreneurs locaux. La Coopérative est soutenue dans ce cadre par de nombreux partenaires.

Depuis 9 ans, ce sont plus de 700 projets et personnes qui ont été accompagnés, dont près de 20 % intègrent une dimension environnementale ou de développement durable.

www.ouvre-boites44.coop


Les Salines de Guérande

Sans la volonté des paludiers, les marais salants de Guérande étaient voués à disparaître au profit de projets de constructions touristiques. Profondément attachés à leur terroir et à leur métier, quelques paludiers misent sur le rassemblement et la solidarité. Ils créent en 1972 un groupement d’exploitants et fondent une coopérative en 1988 avec un double objectif : l’exploitation durable des marais salants et la promotion d’un sel d’origine.

Dès l’origine de la coopérative, la qualité du sel de Guérande Le Guérandais constitue un élément central du fonctionnement de la coopérative : le Guérandais obtient d’abord en 1989 la mention Nature&Progrès ; en 1991, il obtient le précieux Label Rouge, dont il est à ce jour toujours le seul détenteur ; en 2012, le sel de Guérande, et la fleur de sel de Guérande sont les premiers sels à obtenir un IGP.

En 1992, la coopérative Les Salines de Guérande se dote d’une filiale, aujourd’hui fusionnée, pour commercialiser la production de ses adhérents.
En l’espace de quelques années, la coopérative Les Salines Guérande a permis à la filière d’acquérir une totale autonomie dans la mise en marché du Sel de Guérande Le Guérandais en réalisant sur le terrain une délicate adéquation entre les attentes des consommateurs, les demandes des distributeurs, la qualité du produit et les besoins des producteurs.

www.leguerandais.fr



Bégawatts, l’éolien citoyen

L’initiative : contribuer à la production d’énergie propre en réalisant un parc éolien collectif à Béganne (Ille-et-Vilaine), porté par l’association Eoliennes en Pays-de-Vilaine (EPV).

Begawatts n’est pas une entreprise coopérative. Pas encore… Mais le projet a fédéré de nombreux citoyens locaux, plus de 1000 personnes participent au financement du parc éolien. En terme de gouvernance, l’ensemble des voix de la société de projet est détenu par les citoyens. Un comité de direction informel, composé d’habitants, de riverains, d’élus, etc. constitue un relais d’information auprès de la population locale, mais également un lieu de concertation pour définir les orientations du projet. Différentes commissions (communication, technique, juridique, financière) permettent que chacun contribue selon ses envies et compétences.

Grâce à l’implication des bénévoles et à l’appui d’un bureau d’étude local militant, les premières études sont alors lancées. La phase de développe dure de 2005 à 2009 puis se sont succédés la mobilisation financière et la contractualisation de 2010 à 2013 pour aboutir au chantier dès le printemps 2013. Begawatts, le premier parc éolien coopératif entre acteurs locaux est né !

Le succès de cette mobilisation financière locale repose sur l’ancrage profond du projet dans son territoire, sa maîtrise par les citoyens eux-mêmes, dans une relation de confiance, partageant en toute transparence les informations.

https://energie-partagee.org/projets/begawatts